Nouveau Nez

Mis à jour : 29 sept. 2019



Comme un parfum de fontanelle…


Pourquoi les jeunes mamans ont-elles cette irresistible envie d’enfouir leur nez sur la tête de leur petit bout de choux ? C’est une véritable addiction, elles ne peuvent s’empêcher de humer cette surface à bisous! Il semblerait que cette zone soit le siège de l’odeur corporelle naturelle du nouveau né. A condition d’être vierge de tout cosmétique parfumant ou de germes indésirables, c’est ici que notre ADN olfactif se cache. Ainsi le sentir c’est le ressentir et avoir cette sensation que le cordon n’est pas coupé. Cette fameuse « odeur doudou » rassure.


De son coté, in utéro, l’enfant sent sa mère par le biais du liquide amniotique: ce qu’elle mange, ce qu’elle respire : sa propre odeur, celle de son entourage, celle des gens… Puis, dès sa première bouffée d’air, il va sentir sans filtre cette fois les odeurs brutes qui l’entourent. On imagine aisément cette angoisse saisissante de l’inconnu, ce vertige de l’immensément grand. On peut alors tout simplement le rassurer en lui proposant une coton saturé d’odeurs maternelles, ou mieux encore pratiquer le peau à peau en glissant son petit museau dans le creux de votre cou. Ainsi, il ressentira cette odeur bienveillante qui l’a bercé pendant 9 mois, il supportera plus facilement la séparation et se calmera instantanément.


 © 2020 Emanezsens 

logo3-13.gif